phenq_FR_T_Axelle-300x300-Style3

Nopal (Mon Avis 2019): Je Teste POUR MAIGRIR

Nopal (Mon Avis 2019): Je Teste POUR MAIGRIR
5 (100%) 9 vote[s]

Le figuier de barbarie (l’autre nom du Nopal) est un coupe faim naturel. C’est un cactus. On en trouve surtout dans les pays d’Amérique Centrale, mais depuis quelques décennies, il y en a aussi beaucoup dans les pays de la Méditerranée. Pour bien profiter de ses bienfaits, il faut savoir comment le consommer. À celles qui se demandent si c’est un aliment efficace pour perdre du poids, je leur conseille de lire les avis des consommateurs que j’ai compilé dans cet article, ainsi que le résultat de mon test.

Les 7 bienfaits du Nopal

Le Nopal cache sous ses épines des bonnes choses pour votre organisme. Les bienfaits dont je vais vous parler ici sont le résultat d’études menées par des chercheurs, mais à de petites échelles.

Elles restent à confirmer sur une échelle plus grande, et sont donc à prendre avec prudence, certaines allégations n’ayant jamais pu être reproduites.

Une chose est cependant certaine : vous n’avez pas fini d’entendre parler du Nopal.

1. C’est un anti-inflammatoire

Des études récentes ont montré qu’il avait une action réelle sur le processus d’inflammation, notamment celui du cartilage et des articulations. Ce sont les antioxydants qui font barrage à ce qui cause l’inflamation.

2. Il va aider à garder votre cerveau en bonne santé

Certaines études ont montré que le Nopal agissait sur les cellules nerveuses en préservant la mémoire (performances augmentées).

Plus généralement, il va agir dans le bon sens sur votre cortex cérébral, ce qui diminue les risques d’AVC et de maladies neurodégénératives.

3. Il influe sur le diabète

Non, il ne va pas guérir cette maladie, mais il pourrait faire baisser le taux de glucose.

Les périodes où nous sommes le plus vulnérable à la glycémie sont juste après les repas. Hors le Nopal régule votre glycémie dans ces moments clés.

4. C’est un anti-oxydant

C’est jusqu’ici le bienfait le plus facile à démontrer, puisqu’il contient des polyphénols, des flavonoïdes et de la quercétine.

On retrouve ces actifs là principalement dans la pulpe de son fruit. À partir d’une cure de 15 jours, vous devriez commencer à en mesurer les effets.

5. Il va agir sur votre intestin

Je sais que vous êtes nombreuses à chercher une aide au fonctionnement intestinal. Alors comment va agir le cactus pour cela ?

Sa pulpe contient des fibres solubles qui vont fondre au contact d’un liquide et former un gel dans votre intestin. Je vous laisse deviner le résultat : vous irez aux toilettes plus facilement !

Autre atout pour votre intestin : ses minéraux ! Calcium, potassium et magnésium. C’est le trio gagnant pour protéger votre intestin des turpitudes de la vie.

Si vous avez des problèmes de digestion ou de ventre plat, je vous conseille de lire mon article sur la banane.

6. Il va vous faire sentir bien

Toujours les antioxydants. Grâce à eux, vous allez produire un surcroit de dopamine. Vous ne connaissez pas cette hormone ? C’est celle du bien-être. Les sportifs qui font des exercices d’endurance en produisent aussi.

7. Il va vous aider à maigrir

J’ai gardé le meilleur pour la fin. Si votre but est de faire une cure amincissante, alors le Nopal va être un atout pour tendre vers cet objectif.

En plus du transit 4 étoiles, ses fibres vont attraper vos graisses et vos sucres avant qu’ils ne soient assimilés dans votre organisme.

Mais le figuier de barbarie ne s’arrête pas là. Il va aussi vous aider à éliminer les excès d’eau de votre corps. Plus de jambes lourdes ni de peau d’orange (en principe).

Ce qui est bien avec lui, contrairement au konjac, comme je vais vous l’expliquer en détails à la fin de l’article, c’est qu’il contient beaucoup de minéraux, ce qui vous évitera de souffrir d’une déminéralisation excessive. 

L’avis des médecins

Il est important de savoir ce qu’en pense le corps médical, surtout si vous prenez ce cactus pour maigrir.

Les médecins insistent surtout sur les dangers pour les diabétiques. Si vous avez du diabète, vous devez toujours consulter un médecin avant de prendre du Nopal, surtout si vous suivez déjà un traitement médical.

Concernant les doses, vous ne devez jamais dépasser celles qui sont indiquées sur la boite.

Chaque produit étant différent, il se peut que le dosage préconisé par les fabricants change d’une marque à l’autre. Dans tous les cas, je vous recommande de choisir un Nopal biologique.

Les effets secondaires

Comme dans chaque produit, même naturel et biologique, il existe des contre-indications. Vous vous en doutez : on ne fait pas prendre du Nopal aux femmes enceintes, à celles qui allaitent et aux jeunes enfants.

Car si la plante soulage votre intestin, elle peut aussi occasionner quelques problèmes intestinaux à cause des fibres en grand nombre qu’elle contient : le ying a toujours son yang.

Quoi qu’il en soit, vous devez toujours en consommer avec modération. Certaines personnes peuvent aussi y être allergique, cela c’est déjà vu.

Enfin, buvez toujours un grand verre d’eau quand vous en prenez, cela évitera que vos intestins se bloquent sur un malentendu.

Comment consommer le nopal ?

Passons maintenant à l’usage de ce produit naturel révolutionnaire pour couper sa faim.

L’idéal est de répartir vos prises dans la journée, en 3 fois, avant votre petit déjeuner, votre déjeuner et votre diner, sans oublier le grand verre d’eau qui va avec.

Vous le trouvez principalement sous 2 formes : en gélule et en poudre. Les 2 sont faciles à prendre : 2 gélules par repas ou bien une cuillère à soupe de Nopal à diluer dans un grand verre de liquide matin midi et soir.

Mais le moyen le plus efficace, c’est de le consommer comme un véritable légume… Bon, cela ne va pas être facile de trouver le produit et les recettes de cuisine, il va donc falloir vous rabattre sur la poudre et les gélules, sauf que… Je vous ai trouvé une recette ! Regardez ça, et régalez-vous !

Comment préparer votre cactus

Source : Sunset

Mon avis sur les gélules

Une gélule, c’est simple à utiliser, et ça peut se glisser dans un sac à main. On peut les emmener partout : au travail, en vacances, en soirée… Elles sont faciles à utiliser, et elles sont d’un bon rapport qualité prix.

Le seul bémol, c’est qu’il faut quand même ne pas trop les exposer à la lumière, à la chaleur ou à l’humidité.

Il faut aussi éviter que vos jeunes enfants tombent sur une plaquette et qu’ils confondent les gélules avec des bonbons. À part ça, RAS.

Si vous voulez aussi essayer d’autres gélules qui ont des effets sur le poids, je vous conseille de consulter ces articles là :

Les multiples raisons d’acheter du PhenQ

Les pilules pour maigrir qui cartonnent aux USA

Où en acheter

La solution la plus simple c’est quand même de vous en procurer directement en ligne. Sur le web, il y a beaucoup de marchands qui en proposent.

Combien ça coute ?

Les prix sont à peu près les mêmes partout. Pour une boîte de 40 gélules, comptez entre 6 et 7 € selon le fournisseur.

Pensez à ajouter les frais d’envoi, même si certains sites les offrent à partir d’un certain montant de commande.

Mes astuces pour augmenter son efficacité

En adoptant le bon comportement, vous allez pousser ses effets bénéfiques au maximum.

Laissez le temps au temps

Je vous conseille de prendre votre « dose » 1/2 heure avant de passer à table. Ce temps lui permettra d’être mieux absorbé et donc d’être plus efficace dans votre perte de poids.

Buvez

J’insiste encore sur l’eau, mais dans l’optique de prendre quelque chose qui coupe la faim sans faire grossir (70 calories pour 2 gélules), le grand verre de liquide a son importance : il va vous remplir l’estomac ! Sans aller jusqu’à ne plus avoir faim du tout, c’est une aide précieuse !

Mangez

Tout comme le verre d’eau, le but est que vous ayez moins faim avant de vous attabler. Si avec votre Nopal vous mangez un bout de pain ou un bout de pomme, vous allez retenir les fibres plus longtemps. Elles vont gonfler, et accentuer cette sensation de coupe faim.

Le nopal est-il vraiment efficace pour maigrir ?

Les fibres

Commençons par le commencement. À l’origine, ce cactus n’était pas utilisé parce qu’il brûle les graisses, mais parce qu’il avait des vertus nutritives. Aujourd’hui les choses ont changé. C’est pour sa richesse en fibres qu’il est cultivé : les fibres mucilagineuses.

Grâce aux fibres qui vont gonfler au contact de l’eau, les graisses sont retenues avant assimilation, ce qui va venir impacter votre taux de cholestérol.

L’effet coupe faim

Le deuxième effet, c’est celui de la satiété. Et si vous n’avez plus faim, vous serez moins tenté par toutes les bonnes choses qui vous attirent et par ce grignotage qu’il faut éliminer totalement de votre vie si vous voulez retrouver une silhouette décente !

Le capteur de graisse

Les fibres disent stop à la graisse et au sucre. Attention, elles ne vont pas les faire disparaitre, mais vont les rendre moins « mauvais » pour votre organisme. Résultat : sucres et graisses seront moins nombreux dans votre sang.

Ce tour de magie (qui n’en n’est pas un) est obtenu grâce au ralentissement de la vitesse d’absorption. Comme le dit le proverbe (italien) : qui va piano va sano.

L’avis des consommateurs

Finalement, on peut nous montrer toutes les études cliniques de la terre (difficile d’en évaluer le sérieux), le meilleur reste ce qu’en pensent les autres.

J’ai trouvé quelques avis sur les forums de beauté et de minceur. Comme un consommateur averti en vaut 2, écoutons ce que les utilisateurs ont à nous dire sur ce cactus.

La seule gélule qui marche 

Jeanne a testé beaucoup de gélules dans sa vie. Souvent, elle fut déçue par le résultat. Il est vrai qu’on trouve tout et n’importe quoi dans ce secteur. Miracle, en testant le Nopal, elle a enfin vu des résultats !

Cela l’a aidé pour son régime, en lui évitant les fringales et les repas trop riches. L’effet coupe faim, chez elle, a été indéniable. Elle insiste aussi sur le prix. Peu cher par rapport à d’autres produits.

Je n’ai plus faim 

Natacha a très vite ressentie cet effet de satiété. Ça tombe bien, c’est l’effet que doit produire une gélule si vous la prenez comme il faut (30 minutes avant de passer à table).

Elle a essayé aussi de prendre ses gélules au moment de manger (en fait, parce qu’elle avait oublié de les prendre avant). Le résultat n’est pas du tout le même.

« J’ai arrêté de grignoter »

J’en ai déjà parlé dans l’article : le grignotage est l’ennemi de tous les régimes du monde.

Carole ne prend plus de goûter, ni de petite collation à 10 heures depuis qu’elle teste les vertus du figuier de barbarie.

« Mon ventre est plus plat »

Pour Monique, ce fut une révélation. Ce ventre plat tant désiré est enfin là ! Pour elle, le produit capte donc vraiment les graisses. Elle considère aussi que le produit l’a aidé psychologiquement dans son régime.

« Je me sens moins ballonné »

Cette sensation d’avoir le ventre gonflé est vraiment désagréable. Lucie a beaucoup moins de ballonnements depuis qu’elle prend du Nopal.

Mon avis sur ces témoignages

Merci à toutes ces femmes d’avoir bien voulu témoigner sur le net de leur expérience de régime. Mais il n’y a pas que des retours positifs. Vous vous en doutez. Chaque corps est différent, et ne réagi pas de la même façon.

Vous devez retenir que jusqu’ici, rien n’a encore été vraiment prouvé scientifiquement. Quant à la perte de poids, elle ne va pas se produire par magie.

L’action coupe faim du cactus c’est bien, mais pour vraiment perdre vos kilos, il va falloir faire du sport et avoir une alimentation totalement équilibrée, sur le long terme !

Quelques pistes pour faire de l’exercice :

Perdre du ventre et des cuisses

Faire du step : oui mais lequel choisir ?

Nopal ou konjac ?

Quand j’ai créé ce blog, le konjac fut le sujet de mon premier article. C’était vraiment à la mode (ça l’est toujours d’ailleurs) et vous avez été très nombreuses à me lire. Si vous voulez prendre connaissance de mon article complet sur le konjac, c’est ici.

Alors, quel est le meilleur coupe faim naturel ?

Entre les deux mon coeur balance. Difficile de faire un choix, mais je vais quand même essayer de vous donner mon avis et de trancher (sans vous promettre que cela ne finira pas en jugement de Salomon).

Le Konjac est lui aussi un coupe faim

Sur ce point là, égalité la balle au centre. Comme le Nopal, il vient tapisser votre estomac et va agir sur votre cholestérol. L’un et l’autre vont réduire votre appétit. Là dessus on ne peut pas les différencier. Fibres et ventre plat seront au menu.

L’utilisation et les recommandations

Là encore, les 2 se vendent sous la forme de gélules et il faut les prendre avec un grand verre d’eau avant les repas.

Nopal et konjac ne sont pas recommandés pour les diabétiques et les éventuels effets secondaires sont les mêmes.

Les différences

Je pense que le match va se jouer sur les nutriments. Le Konjac est très pauvre en nutriments, et sans les compléments alimentaires qui vont avec, vous risquez de vous affaiblir rapidement (les fibres qui gonflent ne retiennent pas que les graisses, les bonnes choses contenues dans ce que vous mangez aussi).

Le Nopal, même s’il est un peu plus calorique, est beaucoup plus riche de ce côté là. Ce sont donc les nutriments qui font pencher la balance de son côté et qui me pousse à vous dire que pour moi, le Nopal est le meilleur produit des deux.

Ce qu’il contient :

  • Potassium.
  • Sodium.
  • Glucides.
  • Protéines.
  • Calcium.
  • Fer.
  • Magnésium.
  • Vitamines A, C et B6.

Pour finir, sachez que j’ai testé le produit, sur une cure de 3 semaines. Je me suis sentie mieux dans mon corps, sans problèmes pour aller à la selle avec le ventre plat qui en résulte. J’ai eu moins faim, j’ai donc perdu 2 kilos. C’est ce que je voulais. Juste de quoi me sentir à l’aise dans mes vêtements. Je suis donc satisfaite du test. N’hésitez pas à me donner votre retour si vous le faites aussi. Régimement votre.