phenq_FR_T_Axelle-300x300-Style3

Régime Hypocalorique: 500, 800 & 1000 Calories Par Jour

Régime Hypocalorique: 500, 800 & 1000 Calories Par Jour
4.5 (90.77%) 26 vote[s]

Pour une perte de poids importante, il faut réduire les calories, sans aller jusqu’à l’anorexie, bien sur. Reste que manger pour manger 500 calories par jour, ça a des inconvénients, pour un homme comme pour une femme. Les témoignages sont formels : le régime hypocalorique n’est pas à conseiller à tout le monde, loin de là. Alors, pour qui ? Et surtout, pour quel résultat ?

Le régime hypocalorique: pour qui, pourquoi ?


Ne nous voilons pas la face : il va s’agir d’un régime strict et drastique, avec un but avoué, celui de perdre beaucoup de poids en peu de temps. Il ne s’agira pas  de perdre 400 grammes, 600 ou 900 grammes en une semaine, même si cela serait meilleur pour la santé. Une mise en garde s’impose donc. Perdre 4 kilos en une semaine ce n’est pas bon pour le corps, cela peut même représenter un danger.

Le principe du régime hypocalorique, c’est d’aller puiser dans ses réserves d’énergie. Le corps n’en avalant pas assez pour fonctionner normalement, il va aller les chercher là où elles se trouvent, dans la graisse.

Dans quels cas l’adopter ?

D’abord, il faut savoir qu’il n’existe pas un, mais de nombreux régimes hypocaloriques. Il faut donc privilégier celui qui est le mieux équilibré. Si le le menu type n’existe pas à proprement parler, il y a quand même des constantes pour une journée à 800 calories.

Car c’est à long terme qu’il faut raisonner. Comme le dit le proverbe, rien ne sert de courir. Il vaut mieux prendre un peu plus de temps, mais ne pas reprendre les kilos perdus, raison pour laquelle il y a des aliments interdits et bien sur, des aliments autorisés.

Les avis de ceux et celles qui sont passer par là

Toutes les personnes qui ont cherchées à se débarrasser de leurs kilos superflus vous le diront : ce n’est pas le résultat immédiat qui compte, mais la possibilité de se stabiliser définitivement. Pour cela, il y a des erreurs à ne pas commettre.

L’idée n’est donc pas d’avoir faim à se ronger les ongles, à avoir le ventre qui gargouille toute la journée et une fatigue à ne pas pouvoir se lever du canapé. La meilleure démarche est celle qui consiste à commencer par comprendre ce que sont les calories, et comment les maitriser.


A LIRE AUSSI : régime rapide et efficace pour perdre 10 kilos.


Les calories et leur rapport avec la graisse


Plus les aliments que vous allez manger sont riches en calories, plus vous aurez d’énergie. Si vous avez des habitudes de vie plutôt citadines, et que vous ne faites pas de sport, vous allez en dépenser moins. Les calories vont donc se stocker dans le corps et se transformer en graisse. Tout le monde suit jusqu’ici ?

Les calories sont présentes dans tout ce qu’on mange. Le corps en a besoin, un peu plus un peu moins selon sa taille, son sexe et son activité. Ainsi, un homme et une femme n’ont pas les mêmes besoins. S’il en manque, il va compenser par un excès de fatigue et un métabolisme et des organes qui vont mal fonctionner.

La graisse, se réservoir impénétrable…

Les cellules graisseuses ne sont rien d’autres que des réservoirs, qui sont là pour prendre le relai si besoin. Je suis sur que vous ne les voyez pas ainsi quand vous vous regardez dans la glace, mais bon. Comme disait mon grand-père, il faut toujours garder une poire pour la soif. Il n’y a pas de poids idéal. Il n’y a que celui avec lequel vous vous sentirez bien.

Cela signifie qu’on peut manger de tout, mais qu’il faut faire attention aux excès, qui cumulés, peuvent avoir un effet désastreux sur la silhouette de celui ou de celle qui ne fait pas attention à son alimentation. Heureusement, rien n’est définitif, et si on a grossit, on est capable de maigrir, en jouant sur les calories.


Sur le même sujet : la levure de bière fait-elle grossir ?


Faire un régime à 800 calories par jour


On parlera alors d’un régime hypocalorique, mais vous commencez maintenant à en comprendre le terme. On va pousser son corps dans ses retranchements, en le forçant à aller prendre ce qu’il a stocké dans des endroits pas toujours esthétiques. Il faudra se priver, mais avec raison, pour ne pas que cela ne devienne qu’un vulgaire supplice. Seuls les maso apprécieront.

L’avantage premier de ce faible apport en énergie, c’est le résultat immédiat ou presque. Les effets se voient après quelques jours. Cette notion de court terme est importante, car elle sera source de motivation. Attention : la graisse profonde, elle, ne part qu’en dernier et avec parcimonie. Pour atteindre complètement ses objectifs, il va donc falloir prendre son mal en patience.


Ca commence dès le petit déjeuner. Nous vous conseillons de prendre connaissance de cet article : boire du jus de citron à jeun.


Combien de kilos peut-on perdre en 2 semaines ?

Avant de prendre sa calculette et son calendrier, il va falloir comprendre comment ça marche. Tout le monde en est capable, donc un peu de concentration s’il-vous-plait. Partons de l’hypothèse où un kilo représente un total de 8000 calories. Il disparaitra quand vous aurez économisé ce total.

Notre conseil : ne pas chercher à aller plus vite que la musique. Prenez votre temps pour perdre vos kilos de trop, en réduisant chaque jour, un peu, de quelques centaines de calories votre apport quotidien. Cela vous permettra de tenir sur la durée, et de ne pas lâcher trop vite. Par contre, il faut vous fixer des objectifs. Les atteindre vous rendra fier et cela vous motivera pour la suite.

Faire la chasse aux mauvaises habitudes



Ce sont d’abord elles les responsables de votre embonpoint. Les faire disparaitre, c’est agir en urgence et à la source. On supprime donc e son alimentation les grignotages de milieu de journée, les fritures, les boissons sucrées (vin compris), les sauces, le rab, et on introduit des légumes dans ses repas.

Ces petites corrections vont être un premier pas avant le travail de fond, qui va consister à rééquilibrer ses repas et à chercher des aliments moins caloriques. Chaque personne étant différente, il n’est pas certain qu’un régime tout fait soit mieux adapté qu’un régime personnalisé et fait par soi-même en fonction de ses goûts et de ses habitudes.

L’avantage de passer par quelque chose de connu, c’est qu’en principe, sur une journée, les repas devraient être équilibrés, même si certains d’entre eux sont réellement à éviter.

1000 calories par jour et je ne maigris pas

La réussite ne sera pas la même pour tout le monde, mais en respectant ces constantes, il n’y a pas de raison que vous connaissiez à votre tour le succès dans votre démarche de retrouver la ligne. Il n’y a pas de miracle, il n’y a que des règles de bon sens à suivre.

Les commandements : on ne se prive pas, mais on réduit les quantités, on s’accroche sur le long terme, on est raisonnable, et on prend le temps de lire les étiquettes quand on fait ses courses au supermarché, même si rare sont ceux qui pourront avec exactitude décortiquer le nombre de calories qu’ils avalent dans un repas.

Et n’oubliez pas : au moindre signe de fatigue, de dépression ou de troubles du sommeil, on se remet en cause, car c’est le signe que quelque chose cloche dans son alimentation. La solution : les compléments alimentaires pour rééquilibrer tout cela, et le sport, pour se sentir bien dans son corps et dans ses baskets. Enfin, on reste motivé !


POUR APPROFONDIR : maigrir en faisant de step.


Le régime à 500 calories par jour


Lui, c’est quand même un extrême au royaume des régimes. Si ce qui vous intéresse, c’est de savoir comment perdre 500 grammes en une nuit, alors il est fait pour vous (ou pas). Mais avant de glorifier son efficacité, penchons nous sur les risques évidents d’une telle pratique. C’est l’équivalent de 6 pommes par jour, pas une de plus…

500 calories dans une journée, c’est vraiment peu, même pour un petit gabarit. Pour y arriver, il faudra faire de gros efforts. C’est le principe des substituts de repas. Mais comme tout ce qui est draconien, c’est dangereux et si on dépasse les 3 jours, mieux vaut se faire suivre par un médecin car les risques de carence sont importants.

Le régime 5:2

C’est une variante, à la mode, alors on en parle. Il est pour les intermittents, mais pas du spectacle. Le principe : 2 jours par semaine, on ne mange que 25% de ce qu’on a l’habitude de manger, les 5 autres jours se passant dans la plus parfaite des normalités. Il s’agit donc d’un jeun amélioré.

On redevient ainsi presque à l’état de nature, quand il n’y avait pas de quoi faire bouillir la marmite au quotidien. Reste qu’il va falloir réapprendre à avoir faim les jours de carence, et ça, tout le monde n’en est pas capable.

Les deux jours où on descend le curseur à – 75%, il faut privilégier les viandes blanches et les légumes à la vapeur, et on choisi tout ce qui est pauvre en matière grasse.


Bon plan : quelques noisettes au petit déjeuner.


Les menus

Il va vous falloir faire preuve d’imagination pour ne pas vous ennuyer mortellement et ne pas avoir envie de grignoter comme un fou entre les repas. C’est la variété qui fera éviter la lassitude. Prenez le temps de composer vos menus.

Les aliments recommandés : blanc d’oeuf, pomme, citron, carotte, champignon, céleri, orange, salade, poire, pamplemousse (ou pomelos), sans oublier quelques protéines.

Le régime Scarsdale

Attention à ne pas confondre: le régime Scarsdale vous faire perdre 500 grammes par jour. Comme tous les régimes de star, il nous vient des USA, et a été créé par un cardiologue, ce qui lui donne auprès de certains ses lettres de noblesse.

Le principe : 14 jours à 500 calories, même si 2 semaines, c’est long quand on a la dalle ! Viandes grillées et légumes vapeur sont à volonté, à condition qu’il n’y ait ni matière grasse ni sauce.

Le régime à 800 calories par jour


On augmente un peu la dose si on peut parler ainsi. On passe de 500 à 800, et ça change tout ! Il n’y a qu’à voir ce que cela a fait sur le plus célèbre des couturiers.

Le régime de Karl Lagerfeld

Tout le monde connait l’oiseau rare, en tout cas grâce aux médias. Sa perte de poids spectaculaire, 42 kilos, à fait la une de tous les journaux. Il lui a fallu un an pour y arriver, ce qui à cette échelle est très peu. Plus les kilos en trop sont là depuis longtemps, et plus ils sont difficiles à perdre.

Qu’à donc pu faire Karl pour réussir cette prouesse ? Et bien il est passé à 800 calories par jour, en rééquilibrant son alimentation, sans oublier de prendre les compléments alimentaires nécessaires pour tenir sur la durée.

Bon ou pas bon ?

Karl Lagerfeld a sorti de ses repas tout ce qui pouvait nuire à sa taille de guêpe retrouvée : le pain, le riz et les pâtes, le fromage, la charcuterie, l’alcool, et les fruits gorgés de sucre, les desserts autres que les laitages.

En revanche, il a profité a foison des laitages à 0%, du jambon blanc, des crustacés, des poissons blancs, et des légumes cuits à l’eau. Sans doute s’est-il accordé un petit morceau de camembert de temps en temps, mais avec parcimonie.

Le régime à 1000 calories par jour


On atteint ici la limite de ce qu’on appelle un régime hypocalorique, mais qui reste encore un bruleur de graisse très efficace pour changer son corps dans la durée, à condition d’y mettre du sien.

A la différence des régimes compris entre 500 et 800 calories par jour, on peut consommer des portions un peu plus grosses, et ajouter des aliments comme le pain complet, l’oeuf à la coque, un peu de confiture le matin, de la viande avec une larme de matière grasse pour la cuisson, du riz, du vinaigre balsamique, du quinoa, du thon, des céréales.

Toutefois, 1000 calories ne représentent toujours pas un apport normal, d’où la nécessité de ne pas le faire trop longtemps si on ne veut pas que les carences alimentaires viennent se mêler aux problèmes existants.

Attention à l’effet yoyo

Qu’on parle de 500, de 600, de 700 ou de 1000 calories, ce n’est pas un régime fait pour tous. Il faut quand même être assez fort mentalement pour résister à l’appel du ventre. Se priver, ça peut aller un jour ou deux, après, advienne que pourra. Le stress s’en mêle et c’est votre mari qui trinque. Si votre conjoint n’est pas un modèle de compréhension, ce n’est sans doute pas la bonne formule.

Car il ne s’agit pas de se jeter sur tout ce qui est interdit à peine le régime terminé. L’effet serait le pire : reprise des kilos perdus + plus si affinité. Avant de vous lancer, vous devez donc vous demander si tout cela est bien fait pour vous.

Alors ça marche ou pas? Quelles critiques ?


Les régimes hypocaloriques ne sont pas exempts de tous reproches, certains considérant même qu’il est absurde de compter ses calories car elles ne sont pas la seule source de la prise de poids. Ainsi, les rayons débordent de produits allégés, et on a jamais eu autant d’obèses dans notre société. La prise de poids pourrait donc venir d’ailleurs.

Les dangers

Evoquons les une dernière fois, une personne au régime en valant deux d’après nos savants calculs. Car c’est bien de votre santé qu’il s’agit, et il faut donc avancer à patte de velours. Si vous choisissez de tester le régime hypocalorique, il ne faudra pas oublier de manger beaucoup de légumes et des fruits, surtout au petit déjeuner pour ces derniers.

Vous avez le droit de manger de la viande si elle est maigre, mais en petite portion. Même chose pour les céréales. Point trop n’en faut. Il vous faudra oublier les pâtes et le fromage pendant quelques temps.

Ces privations entraineront des carences. Jusqu’où votre corps pourra-t-il les supporter ? Pour éviter soucis musculaires et autres, il faudra donc prendre des suppléments alimentaires.

Notre avis : réduire ses calories, ça ne marche pas avec tout le monde. Rien ne vous empêche d’essayer, mais allez-y par petites touches. Si c’est un corps de rêve pour l’été qui vous obsède, prenez-y vous le plus tôt possible, afin de ne pas trop rogner sur vos habitudes.