phenq_FR_T_Axelle-300x300-Style3

Pectine de Pomme: LE Coupe Faim Secret Pour Maigrir?

Pectine de Pomme: LE Coupe Faim Secret Pour Maigrir?
5 (100%) 4 vote[s]

Si vous êtes à la recherche d’un coupe faim naturel et efficace pour mincir, il se peut que vous le trouviez dans la pectine de pomme. C’est un achat malin. Puissant oui, mais pas extrême non plus.

A découvrir dans cet article :

  • Où acheter de la pectine ?
  • Un coupe-faim bruleur de graisses ?
  • A LIRE AUSSI pour bien préparer l’été : pleins d’astuces pour maigrir vite sans régime et sans sport.

    La pectine de pomme fait-elle maigrir ?

    Ou plutôt devrais-je dire, fait-elle réellement maigrir ? Ce qu’on peut dire d’elle en tout cas, c’est qu’elle aide à mincir. Prise seule sans autres efforts alimentaires ou sportifs, elle risque fort de ne pas être assez efficace pour brûler les graisses.

    Vous avez peur de ne pas y arriver ? Alors lisez ceci :

    Comment avoir de la volonté pour maigrir ?

    Une bonne réputation

    Avec la pomme votre but ne doit pas être celui de perdre 10 kilos en 1 semaine, mais de perdre du poids doucement et sûrement.

    Explication : les pectines, c’est quoi ?

    Ce sont des fibres. Ils sont présents dans la pomme, mais pas que. Vous en avalez dans vos confitures sans vous en rendre compte. Il y en a aussi ailleurs dans les fruits et les légumes, surtout dans les agrumes :

    On les retrouve principalement dans la peau et dans les pépins. C’est pourquoi il ne faut pas éplucher votre pomme avant de la manger, mais seulement bien la passer sous l’eau, et ne pas jeter le trognon !


    BON À SAVOIR : plus la pomme est mûre, moins elle contient de pectines (ces fibres alimentaires végétales).


    Comment agissent les pectines ?

    Tout simplement en gonflant dans l’estomac associées à l’eau, et après s’être transformées en un gel bien visqueux, elles vous donneront donc l’impression d’avoir mangé plus que ce que vous n’avez mangé réellement. Ce coupe faim à l’avantage de ne pas être chimique.

    Mais ce n’est pas tout ! Ce gel qui va se former dans votre corps au contact de l’eau va aussi « attraper » les graisses et les sucres pour ne plus les lâcher jusqu’au transit. Cela évitera que ces mauvaises choses se retrouvent dans votre corps. Manger des pommes permet donc d’intervenir en aval plutôt qu’en amont.

    Si vous avez tendance à faire du cholestérol ( cholestérol LD) ou du diabète, la pectine va donc vous aider à lutter contre ces deux barbarismes là !

    Les autres bienfaits :

    La pectine aide à lutter contre la constipation, en ramollissant les selles. N’abusez donc pas des laxatifs, il y a mieux à faire pour votre corps !

    A contrario, si vous avez tendance à trop aller au toilette, la gelée de la pectine vous fera du bien.

    Acheter de la pectine de pomme

    Si vous en avez marre de manger des pommes à tous les repas, vous pouvez aussi sauter cette étape en achetant directement votre pectine. Et si vous adorez les pommes, c’est dans la pomme verte que vous trouverez le plus de pectine.

    Les variétés de pomme : la Golden, la Granny Smith, la Gala, la Fuji, la Pink Lady… Et bien plus encore ! On parle de 6000 variétés dans le monde.

    Sous quelles formes ?

    1. En poudre : à diluer dans l’eau, à condition de ne pas en prendre plus que ce qui est précisé sur la notice. J’insiste : boire suffisamment d’eau est important, comme de respecter les quantités préconisées.
    2. En gélule : elles sont déjà pré-dosées. Il est important de bien vous hydrater avant. Le mieux est encore d’ouvrir votre gélule et de la mélanger directement dans un verre d’eau.
    3. En granulés : elles s’avalent de la même façon que les gélules.
    4. Une forme originale et ludique : la gomme à mâcher. Elle permet de mastiquer (comme un chew-gum), donc à calmer les anxieux. Son petit + : mastiquer permet de faire des sucs gastriques (pour la digestion).

    Où en acheter ?

    La mode étant au bio et autre vegan, vous en trouverez maintenant un peu partout. Vous pouvez en trouver en gélules ou en poudre: en pharmacie, en supermarché ou sur internet.

    • Dans les pharmacies (avec le conseil en plus)
    • Dans les épiceries bio : souvent beaucoup de choix
    • En ligne. Attention, pour n’acheter pas n’importe quoi sur le net. Faites le seulement si vous connaissez le produit et la marque.
    • Dans les supermarchés : ça reste encore quand même assez rare. Vous la trouverez peut-être dans le rayon sucre ou confiture de votre grand magasin.

    Combien ça coûte ?

    Comme tout ce qui permet d’affiner sa ligne, ce n’est pas donné. Mais le prix en vaut la chandelle, à condition de ne pas payer plus qu’il n’en faut.

    • Les gélules : jusqu’à 15 euros pour une grosse boite.
    • La poudre : 8 euros les 100 grammes.

    Ce sont là des prix indicatifs. Bien sur, on peut en trouver à tous les tarifs.

    Préconisation d’utilisation

    La pectine pour être efficace ne doit pas être prise toute la journée, mais plutôt à chaque repas. Trois fois par jour c’est suffisant. Prenez là un quelques dizaines de minute avant de passer à table, afin de lui laisser le temps de faire effet et d’être prête à « capter » une partie des mauvaises choses que vous allez ingurgiter.

    Pensez aussi à croquer une pomme si vous avez faim à 10 heures ou pour le goûter. Très peu de calories dans ce fruit, qui vous évitera de culpabiliser pour avoir « craqué » entre les repas.

    Quant à la période où vous pouvez prendre ce coupe-faim naturel, là encore, il faut être raisonnable : une dizaine de jours, pas plus, pour ne pas tomber dans l’excès inverse, à savoir la perte de sels minéraux (car la pectine absorbe tout).

    Les précautions à prendre

    La pectine va absorber beaucoup de choses dans votre organisme. Des graisses, des sucres, mais pas seulement. Elle va aussi « avaler » le calcium, le zinc, le fer ou le magnésium, ainsi que le le bêta-carotène. C’est la raison pour laquelle dans tous les cas, il ne faut pas dépasser 2 semaines.

    Mon astuce pour faire vous même votre pectine

    Même les fauchés peuvent en profiter, et préparer leur pectine « maison ». Pour cela, il vous faudra manger des pommes, mais pas que !

    La recette :

    • Garder les épluchures et les trognons de vos pommes bio (et seulement celles-ci).
    • Ajoutez du jus de citron.
    • Mixez.
    • Faites cuir la mixture au bain marie à feu doux pendant 2 heures (bien veiller à rajouter de l’eau de temps en temps pour ne pas vous faire avoir par l’évaporation).
    • Egouttez
    • Mettez votre pectine maison au frigo quelques heures (dans une passoire) car elle va continuer à lâcher de l’eau.

    Comment conserver vos pommes ?

    Il n’est pas nécessaire de la mettre au frigo pour qu’elle garde toutes ses vertus. L’air ambiant lui convient bien. Le truc, c’est de conserver vos pommes dans le noir. L’obscurité leur va si bien !

    Que penser réellement de la pectine ?

    Celle qui est présente dans la pomme vous aidera à éviter d’avoir trop faim, et à manger plus qu’il n’en faut. Par contre, n’attendez pas un miracle. Sans une alimentation très surveillée et du sport, vous n’arriverez à pas grand chose :

    ARTICLE CONSEIL : Faire du step vous aidera à maigrir

    Il faut prendre la pectine pour ce qu’elle est : un complément naturel. Si c’est une taille de guêpe ultra rapide que vous cherchez, la pectine n’est sans doute pas le complément naturel le mieux adapté à ce que vous recherchez.

    Pour maigrir vite :

    Le brule-graisse naturel par excellence

    Peut être vous souvenez-vous de ce que vous disait votre grand mère, à savoir que manger une pomme tous les jours évitait d’avoir à faire à son médecin traitant. Sans aller jusque là, cette habitude alimentaire peut quand même vous aider à garder la ligne.

    Car dites vous le bien : la pomme, c’est bon pour la santé ! Tout comme l’est la banane par exemple. A défaut de perdre du poids, vous arriverez à garder la ligne, et à le stabiliser.

    Les compléments alimentaires vous intéressent ? Nous vous conseillons de consulter nos fiches sur :

    1. La levure de bière
    2. Le konjac
    3. La progestérone